L’intelligence émotionnelle vous connaissez peut-être ?                                                                                           

On parle souvent de « gestion des émotions » or l’intelligence émotionnelle est un concept scientifique qui a officiellement été reconnu dans les années 90. (Pères fondateurs – Peter Salovey et John Meyer).

En quelques mots : l’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence supposant une habileté à contrôler ses émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées et ses actions. Et lorsque l’on contrôle ses émotions, on gagne automatiquement en mieux-être pour soi mais l’on peut également aider aussi les autres à se sentir bien !

Même si nous sommes tous conscients que nous ressentons des émotions, nous sommes malgré cela bien en peine de savoir les repérer, les décrire précisément. Pour comprendre l’univers des émotions, encore faut-il qu’on nous l’explique vraiment !

Les émotions ont été longtemps considérées comme individuelles, comme des expériences privées.

Qu’avons-nous appris au sujet de nos émotions par nos parents, nos divers enseignants, notre environnement social ? 

De NE PAS Y SUCCOMBER ET SURTOUT SE MEFIER DE NOS EMOTIONS !

Or l’émotion est bel et bien un MESSAGE important qu’il nous faut prendre en compte. Il n’y a pas de BONNE ou de MAUVAISE émotion : l’essentiel est simplement de savoir décoder POUR QUOI nous la vivons à cet instant précis.

L’émotion c’est tout un processus :

Il y a tout d’abord une situation => à laquelle nous prêtons notre attention => et que nous interprétons en fonction de tout un tas de filtres personnels => ce qui déclenche alors notre comportement.

Comment bien décoder nos émotions ?

Pour bien interpréter nos émotions, il est nécessaire de porter notre attention sur 3 questions essentielles nous permettant d’établir dans un 1er temps un diagnostic émotionnel précis :

1 – Quel(s) a (ont) été le(s) déclencheurs(s) de mon émotion ?

2 – Qu’est ce qui me permet de repérer la présence d’une émotion ?

3 –  Que se passe-t-il dans mon corps lorsque je ressens cette émotion ?

Une fois ce diagnostic posé, nous pouvons appréhender une stratégie émotionnelle pour changer le cours des choses.

Nous vivons tous et toutes des émotions à des degrés d’intensité différente selon qui nous sommes. Savoir repérer où nous en sommes dans l’intensité nous permet de savoir si l’émotion peut aller ou pas encore plus loin.

Il nous faut également prendre en compte la valence de chacune de nos émotions, en somme : qu’est ce que je gagne/perds à vivre cette émotion ?

je peux alors essayer de cibler une émotion (émotion cible), à un degré d’intensité précis qui me permettrai de mieux gérer la situation. Connaissant tout cela, je peux parvenir à influer sur mon futur émotionnel en dégageant des stratégies de régulation.

Autant au travail que dans notre sphère privée, nous rencontrons des évènements et d’interactions potentiellement générateurs d’émotions. Les émotions font partie de notre quotidien, elles sont en nous, innées ou imitées. Elles jouent également un rôle important dans notre bien-être, dans le conditionnement de nos pensées, dans notre manière d’appréhender le monde qui nous entoure.

 

Charge à nous d’en prendre conscience, de les repérer, les qualifier afin d’y intégrer une notion de contrôle pour garantir un mieux-être.

 

Alors n’attendez plus pour développer votre propre intelligence par un coaching professionnel, réalisé sur mesure. Un test de mesure (le Q.E. Pro) est également disponible pour les professionnels du management.

Le 1er entretien de rencontre est gratuit et sans engagement !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’intelligence émotionnelle vous connaissez peut-être ?                                                                                           

On parle souvent de « gestion des émotions » or l’intelligence émotionnelle est un concept scientifique qui a officiellement été reconnu dans les années 90. (Pères fondateurs – Peter Salovey et John Meyer).

En quelques mots : l’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence supposant une habileté à contrôler ses émotions et ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées et ses actions. Et lorsque l’on contrôle ses émotions, on gagne automatiquement en mieux-être pour soi mais l’on peut également aider aussi les autres à se sentir bien !

Même si nous sommes tous conscients que nous ressentons des émotions, nous sommes malgré cela bien en peine de savoir les repérer, les décrire précisément. Pour comprendre l’univers des émotions, encore faut-il qu’on nous l’explique vraiment !

Les émotions ont été longtemps considérées comme individuelles, comme des expériences privées.

Qu’avons-nous appris au sujet de nos émotions par nos parents, nos divers enseignants, notre environnement social ? 

De NE PAS Y SUCCOMBER ET SURTOUT SE MEFIER DE NOS EMOTIONS !

Or l’émotion est bel et bien un MESSAGE important qu’il nous faut prendre en compte. Il n’y a pas de BONNE ou de MAUVAISE émotion : l’essentiel est simplement de savoir décoder POUR QUOI nous la vivons à cet instant précis.

L’émotion c’est tout un processus :

Il y a tout d’abord une situation => à laquelle nous prêtons notre attention => et que nous interprétons en fonction de tout un tas de filtres personnels => ce qui déclenche alors notre comportement.

Comment bien décoder nos émotions ?

Pour bien interpréter nos émotions, il est nécessaire de porter notre attention sur 3 questions essentielles nous permettant d’établir dans un 1er temps un diagnostic émotionnel précis :

1 – Quel(s) a (ont) été le(s) déclencheurs(s) de mon émotion ?

2 – Qu’est ce qui me permet de repérer la présence d’une émotion ?

3 –  Que se passe-t-il dans mon corps lorsque je ressens cette émotion ?

Une fois ce diagnostic posé, nous pouvons appréhender une stratégie émotionnelle pour changer le cours des choses.

Nous vivons tous et toutes des émotions à des degrés d’intensité différente selon qui nous sommes. Savoir repérer où nous en sommes dans l’intensité nous permet de savoir si l’émotion peut aller ou pas encore plus loin.

Il nous faut également prendre en compte la valence de chacune de nos émotions, en somme : qu’est ce que je gagne/perds à vivre cette émotion ?

je peux alors essayer de cibler une émotion (émotion cible), à un degré d’intensité précis qui me permettrai de mieux gérer la situation. Connaissant tout cela, je peux parvenir à influer sur mon futur émotionnel en dégageant des stratégies de régulation.

Autant au travail que dans notre sphère privée, nous rencontrons des évènements et d’interactions potentiellement générateurs d’émotions. Les émotions font partie de notre quotidien, elles sont en nous, innées ou imitées. Elles jouent également un rôle important dans notre bien-être, dans le conditionnement de nos pensées, dans notre manière d’appréhender le monde qui nous entoure.

 

Charge à nous d’en prendre conscience, de les repérer, les qualifier afin d’y intégrer une notion de contrôle pour garantir un mieux-être.

 

Alors n’attendez plus pour développer votre propre intelligence par un coaching professionnel, réalisé sur mesure. Un test de mesure (le Q.E. Pro) est également disponible pour les professionnels du management.

Le 1er entretien de rencontre est gratuit et sans engagement !